👆 Arnaud, 25 ans, co-fondateur de Greenly

👀 Grand collectionneur de gourdes

🎓 Il est diplômé de Centrale et de l'ESSEC

🎨 Il s'occupe du design et du marketing de Greenly

Quel est ton parcours ? (études, expérience professionnelle)

Après le baccalauréat, je me suis orienté vers les métiers de la publicité et de la communication. Le digital était un sujet que je voulais explorer puisqu'il était au coeur de la stratégie d'entreprises, de marques, de personnalités, et méconnu pour de la plupart de ces entités. Je me suis donc spécialisé trois années consécutives sur le sujet, en accompagnant des start-ups telles que Withings en France ou Lovelooks aux États-Unis, et en soutenant l'action de membres du gouvernement comme le Premier ministre Edouard Philippe, ou les Secrétaires d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi et Cédric O qui se sont succédés à Bercy. Ces expériences m'ont permis de rencontrer de nombreux entrepreneurs à succès. L'envie de créer une start-up resurgissait. Greenly m'a paru être une évidence lorsque nous avons parlé avec les autres fondateurs.

Qu'est-ce qui t'a donné envie de lancer Greenly ?

Ce que nous avons observé, c'est la volonté grandissante de consommer mieux, ce qui est très encourageant au regard des défis que nous avons à relever dans les prochaines années ! Le réchauffement climatique, autrefois contesté, est aujourd’hui considéré comme une réalité par une large majorité de la population mondiale. Seulement, les citoyens engagés n'ont pas les outils pour suivre l'impact de leur consommation au quotidien, et donc progresser. Lorsque vous courrez, vous mesurez votre performance à chaque entrainement afin de parvenir à de meilleurs résultats la fois suivante. C'est ce modèle que nous voulons reproduire avec Greenly, en offrant à chacun un outil de tracking de son impact pour lutter contre le réchauffement climatique.

Est-ce que tu peux nous expliquer ton métier et ton quotidien chez Greenly ?

Mon principal rôle est de concevoir la meilleure expérience utilisateur possible pour que la mesure soit comprise de tous, et que les informations relatives à celle-ci soient pertinentes pour les utilisateurs de Greenly. Je passe donc beaucoup de temps à faire de la veille, à essayer de détecter les mécanismes qui participent à la viralité d'une application, à identifier les nouvelles tendances en design et à les reproduire tout en conservant l'ADN qui est la nôtre. Je concentre également une bonne partie de mon temps à la gestion des canaux de communication de Greenly, du site internet en passant par les réseaux sociaux.

Quelles sont les qualités nécessaires à ton activité ?

Ce qui est indispensable, c'est d'être en veille permanente pour améliorer son produit chaque jour, et prendre les bonnes idées là où elles se trouvent. Pour la petite anecdote, la galerie photos de mon smartphone regroupe plus de 2500 screenshots d'interphases, et je télécharge une vingtaine d'applications mobiles chaque semaine.

Est-ce que tu as une anecdote à nous raconter sur ton parcours chez Greenly ?

On me demande régulièrement où sont nos locaux. Je réalise qu'en neuf mois, j'ai changé une dizaine de fois de lieu de travail et j'intègre en septembre nos nouveaux locaux à Station F, un lieu emblématique de la tech parisienne qui nous permettra d'accueillir tous les talents que nous avons recrutés pendant le confinement, et durant l'été. Une étape importante pour nous !