Le projet Floresta de Portel en Amazonie

L’Etat de Para, dans le Nord-Ouest du Brésil, abrite l’un des écosystèmes les plus riches de la planète avec une grande diversité d’espèces animales et végétales. Cependant, cette zone est menacée de déforestation légale et illégale à un rythme effréné. Dans cette région pauvre du Brésil, l’agriculture se développe au détriment de la forêt.

Le projet Floresta de Portel vise à protéger et à préserver cet environnement fragile afin d’éviter une déforestation non programmée. De cette façon, il permettra à la forêt de se régénérer d’elle-même. Il aide les communauté locales à s’approprier la nature de manière durable par une meilleure gestion forestière.

Ce projet permet également le développement d’activités de commerce équitable à travers l’agro-foresterie et une meilleure gestion du territoire sous forme de “Réserve privée de conservation”. Le projet Floresta de Portel permet d’éviter l'émission de plus de 22 millions de tonnes de CO2 en 40 ans. Elle protège également la forêt et la biodiversité de la région (arrêt de l’abattage des arbres et de la destruction d’habitats naturels). En outre, ce projet crée des opportunités d’emploi pour les communautés locales.

Un impact qui va bien au-delà de l’évitement d’émissions de CO2

Ce projet a démontré les impacts positifs suivants:

  • Création d’emplois pour les communautés locales pour préserver, gérer et surveiller la forêt : 15 maisons de sécurité avec 15 familles pour patrouiller la zone (30 agents de sécurité).
  • L’investissement local permet aux personnes qui vivent dans la zone du projet d’obtenir le titre foncier de la terre qu’elles habitent et dont elles ont légitimement la possession. Il y a 500 familles extrêmement pauvres aux alentours du projet qui sont positivement impactées.
  • Protéger la forêt et son écosystème (faune et flore), notamment des singes capucins, des singes saki barbu noir, très menacés ou encore des leopardus tigrinus, connus comme le petit chat tacheté.

Un projet certifié Verra, Verified Carbon Standard

Comment sait-on que le projet évite réellement des émissions de CO2 et freine le réchauffement climatique ? Nous travaillons avec la société EcoAct pour rendre ce projet accessible via l’application Greenly. Il est certifié par un organisme indépendant. Cela signifie que le projet doit être :

  • Additionnel : la vente de crédit carbone permet au projet de voir le jour ;
  • Permanent : le CO2 doit être évité durablement (et non temporairement) ;
  • Mesurable : une méthodologie reconnue doit être suivie ;
  • Vérifié : un tiers doit auditer régulièrement le projet ;
  • Unique : les crédits carbone ne doivent être vendus qu’une seule fois ;
  • A fort impact social et environnemental : le projet doit également comporter des co-bénéfices.

Pour aller plus loin :

Si tu souhaites avoir plus d'informations sur ce projet, tu peux nous écrire à contact@greenly.earth. Pour commencer dès aujourd'hui à financer ce projet, tu peux télécharger notre app' sur iPhone ou Android.