L’avenir du smartphone neuf est-il derrière nous ?

 

Avec plus de 10 milliards d’unités vendues dans le monde depuis 2007 et 32,8 kg de CO2 émis par téléphone à la production, l’impact écologique des smartphones est devenu colossal. 

Après avoir envahi notre quotidien, les smartphones vont-ils condamner la planète ? Peut-être pas si nous apprenons dès aujourd’hui à consommer de façon plus responsable.


Un coût toujours plus important pour la planète. 

Dès sa production, un smartphone nécessite une quantité d’énergie importante. Sa production mobilise environ 44 kg de matières premières considérées comme de plus en plus rares. Jusqu’à 70 matériaux différents sont utilisés, comme l’or et l’argent.

Saviez-vous que de la conception à la distribution, un smartphone neuf parcourt l'équivalent de quatre tour du monde ?  


Néanmoins, le véritable impact carbone des smartphones se joue entre nos mains, à l’usage. Le streaming vidéo, essentiellement sur smartphone mobilise désormais 88% de la bande passante mondiale. Avec le stockage des données sur des serveurs, les portables consomment déjà 2% de l’énergie mondiale. 

 

Comment utiliser intelligemment son smartphone pour la planète ? 

“La mode, c’est ce qui se démode” disait Coco Chanel. Il en va aussi de nos smartphones, que nous changeons tous les deux ans environ. Pourtant, dans 88% des cas, ils marchent encore.

Réparez plutôt que de racheter

Si son smartphone est endommagé ou la batterie épuisée, il est possible de le réparer pour un prix bien moindre que d’en acheter un neuf. Selon l’ADEME, 80% des réparations concernent des écrans brisés. Si votre téléphone a moins de 2 ans et qu’il tombe en panne, faites jouer la garantie légale auprès de votre vendeur. Pour en prendre soin, équiper son smartphone d'une coque solide, d'une vitre pour écran et ne pas le laisser aux températures extrêmes permet de l'allonger sa durée de vie.


Choisissez le bon modèle

Ne jouez pas les gros bras en choisissant le smartphone le plus imposant ! Optez pour un téléphone portable classique si vous n’avez pas besoin de naviguer sur le web et les réseaux sociaux ou évitez les téléphones avec de très grands écrans si vous n’en avez pas l’utilité.

 

Recyclez les téléphones usagés

Si ce dernier n’est plus en état de marche ni sous garantie, il est toujours possible de le ramener en magasin pour qu’il soit recyclé pour en extraire les composants précieux ! En France, seulement 15% des smartphones sont recyclés et environ 30 millions d’entre eux dorment dans des tiroirs. Le Japon offre un contre-exemple remarquable de ce qu’il est possible d’initier, en récoltant des millions de smartphones usagés. Ils ont été recyclés pour produire les médailles des Jeux Olympiques décalés en 2021. La France souhaite s’inspirer de la même initiative pour les Jeux de 2024.


Minimisez vos achats

Il est aussi possible de louer un smartphone si vous n’en avez besoin que temporairement (par exemple pour des raisons professionnelles, dans le cadre d’un séjour à l’étranger...). Pour éviter l’achat d’un smartphone professionnelle, vous pouvez aussi en privilégier un avec deux entrées de cartes SIM.

 

Achetez durable

Et pour lutter contre l’obsolescence des téléphones, il peut être souhaitable d’acheter un modèle conçu pour durer, évolutif, et écoresponsable. Par exemple, la marque Fairphone, labellisée B-Corp, rémunèrerait ses travailleurs plus justement, et proposerait des smartphones modulables plus faciles à réparer et à faire durer. 

 

Passez au smartphone reconditionné 

Le smartphone reconditionné permet d’améliorer son impact environnemental, et ses finances ! Vendu à près de 70% du prix du neuf, avec un impact environnemental très faible (-88% de CO2), le smartphone seconde-main est une alternative bon marché. C’est pour cela que nous avons choisi Recommerce pour une consommation plus durable. Et en plus, Greenly vous récompense pour votre achat durable à hauteur de 3% de cashback !


Source : ADEME, les impacts du smartphone