Nous avons interviewé Gael, notre vice-président of software engineering

Greenly : Le réchauffement climatique est-il un sujet de préoccupation pour vous? Qu'est-ce qui a déclenché cela ?

L’écologie en général est une préoccupation pour moi. Le réchauffement est un vrai problème, mais je suis personnellement plus touché par la pollution et la protection de la nature.
J’ai vraiment commencé à m’intéresser à l’écologie depuis mon arrivée il y a 3 ans au Pays basque après avoir habité 10 ans à Paris. La première chose que j’ai constaté en arrivant ici, c’est la différence de qualité de l’air. J’aimerais que nos efforts en matière d’écologie fassent qu’on puisse respirer aussi bien à Paris qu’à Biarritz dans un futur proche, et pas l’inverse.

Qui doit agir en priorité selon vous ? L’Etat ? Les entreprises ? Les citoyens ?

Chacun à son niveau doit agir évidemment. De mon point de vue, l’Etat doit coordonner l’action de l’ensemble des acteurs, communiquer sur les enjeux, éduquer le public, mais l’action elle-même doit partir des usages de chacun. Il faut encourager à des comportements plus vertueux qui peuvent impulser des vrais changements de société. Si chacun est un peu plus sensible à l’écologie, les entreprises subiront plus de pression pour devenir elle-même plus vertueuses. Sur les vingt, trente dernières années, les consommateurs ont exigé des baisses de prix qui ont incité les entreprises à produire dans des pays à plus faible coût. Si au contraire le consommateur fait pression pour des produits plus écologiques et plus locaux, la dynamique des entreprises pourrait changer.

Est-ce que cette sensibilité écologique affecte ton comportement ?

Oui, cela impacte ma consommation. Je m’efforce d’acheter des objets moins polluants, par exemple dans l’électroménager, je cherche à n’acheter que des objets réparables et si possible en privilégiant l’open hardware.

Par exemple, les chauffages ventilés de salle-de-bain ont tendance à tomber en panne souvent simplement à cause d'une simple défaillance du thermofusible qui est intégré à l’intérieur. Or si cela était prévu d'avance, il serait très simple de le changer ou le faire remplacer par un réparateur. Les ingénieurs qui fabriquent ne se posent pas assez la question de la durabilité car ce n'est pas assez demandé par le consommateur.

En termes d’alimentation, j’achète un maximum local, je tente de ne pas gâcher, j’ai un composteur et des poules. Je suis partisan du mouvement zéro déchet. Je n’y arrive pas encore, mais la mise en place d’une filière du vrac devrait m’y aider.

Et pour mes déplacements, je n'utilise presque que mon vélo.

L'impact carbone de Gael, très faible pendant le confinement

Quantifiez-vous vos efforts ? Y voyez-vous un intérêt ?

Pour moi, faire attention à sa consommation, c’est aussi être frugal et dépenser moins. En suivant mon compte bancaire, je suis aussi mon impact écologique. Avec Greenly, cette démarche se précise encore plus.

Que faites-vous de cette information?

Ça me permet d’identifier là ou j’ai encore des efforts à faire. Par exemple, sur le matériel électronique, je sais que j’ai encore des efforts à faire. J’achète beaucoup de cartes électroniques open hardware sur AliExpress qui viennent de l’autre bout du monde… Dans l’optique de diminuer la consommation énergétique de ma maison, j’ai rajouté une pompe à chaleur pour produire l’eau chaude et le chauffage. Mais comme je ne voulais pas jeter l'ancienne chaudière à gaz pour ne pas gaspiller, j’ai fabriqué moi-même un module électronique permettant de basculer entre les deux suivant la température extérieure et le rendement de la pompe à chaleur…. Donc forcément, pour ça j'avais besoin d'une carte électronique... Mais c'était pour la bonne cause !

Seriez-vous prêt a donner vos données bancaires pour le mesurer ?

J'utilise déjà Linxo pour suivre mes finances depuis 10 ans, ça me pose donc pas de problème d'utiliser Greenly qui utilise la plateforme Linxo pour se connecter aux comptes bancaires. Je comprends que cela puisse déranger certaines personnes, notamment de fournir les identifiants bancaires, mais quand on regarde la technologie, on sait que c'est sécurisé. Et puis ça vous donne le pouvoir d'utiliser vos données bancaires pour favoriser la transition écologique.

Quelle fonctionnalité vous paraît la plus intéressante ?

L'analyse de l’impact carbone de chacune des transactions me parait être la plus intéressante. On a une mauvaise représentation des impacts de nos dépenses. C'est très utile de mettre des kg de carbone devant nos dépenses, pour mieux gérer son budget. C'est la meilleure façon de doser ses efforts, pour s’améliorer.

Pourquoi recommander Greenly?

Pour que chacun devienne acteur de la transition écologique, et puisse rejoindre une communauté engagée. Nous devons être plus nombreux à aller dans le bon sens.

Par ailleurs, je fais partie du mouvement maker, une communauté de bricoleurs à base de solutions open source (sources ouvertes et libres, sans brevets associés), et Greenly s'inscrit dans le prolongement de cette philosophie.

Pour mesurer et réduire ton empreinte carbone comme Gael tout en finançant la transition écologique, tu peux télécharger notre app' sur iPhone ou Android.